shhh

Je me doute bien qu'il y a peu de chances que tu lises un jour ce billet, mais je tenais quand même à ce que tu saches le peu de bien que je pense de toi, Monsieur J'écoute-la-musique-à-fond- dans-ma-voiture-à-3-heures-du-matin.

Tu seras peut-être étonné d'appendre que, cette nuit, lorsque tu es venu garer ta connardmobile ta voiture juste sous la fenêtre de ma chambre, je dormais et que la musique tonitruante qui dégoulinait de ta poubelle m'a fait faire un bond comme ça dans mon lit.

Si tes goûts musicaux de chiottes contestables te poussent à écouter du Franky Vincent jusque dans ta voiture, c'est ton affaire.  Après tout, les coups et les douleurs....  Mais étais-tu obligé de faire profiter toute la rue de cette cacophonie ?  Et pendant un bon quart d'heure encore bien ?  Et, pourquoi, après avoir déposé la petite pétasse d'à côté ta jeune passagère, as-tu cru nécessaire de repartir en prenant bien soin de faire crisser tes pneus et en klaxonnant à plusieurs reprises ?   Craignais-tu d'être passé inaperçu, malgré ton pot d'échappement percé ?

 

 

Tu sais, jeune crétin égoïste, je n'aime pas être réveillée en sursaut.  Ca me met tellement de mauvaise humeur que je n'arrive plus à me rendormir.

Alors je ne te remercie pas pour cette (presque) nuit blanche.  Vraiment pas !